Infos

Cap-Haitien: Vente aux enchères des œuvres d’artistes contemporains antillais

 

Une journée exceptionnelle d’estimation gratuite sera organisée le 13 août 2015 en présence des experts à la ville du Cap-Haitien.

Pour la première fois la ville du Cap-Haitien organisera le 13 août 2015 une journée exceptionnelle d’estimation d’œuvres d’art (tableaux, sculptures et photographies). Dans le cadre de la préparation d’un marché de l’art transparent et digne de nom, trois experts seront à disposition des particuliers dès 10h, afin d’étudier et estimer ensemble la valeur des pièces proposées. Toutes les infos sur cette journée d’accueil et de conseil...

Les artistes peintres, sculpteurs et des photographes peuvent envoyer 3 photos de leurs œuvres en couleurs représentatives de son travail actuel qui seront présentées dans le salon ou l’exposition et un C.V. présentant leur démarche artistique. Devront figurer au dos de chaque photo le nom de l’artiste, le titre de l’œuvre, la technique, la dimension et le prix. Le premier jury sélectionnera sur dossier des dizaines personnes à la démarche jugée cohérente. Les artistes peintres, sculteurs, photographes interressés devront faire parvenir leurs dossier via Internet à l’adresse suivante : fondationobin@gmail.com. Avant le 23 janvier 2015.

Communiqué de presse

 

Pour permettre à chacun de se donner les chances de réussir et de capter une nouvelle clientèle.  La direction du salon des peintres et sculpteurs antillais porte à la connaissance de tous les artistes peintres, sculpteurs et photographes antillais intéressés, que la direction mettra à titre gratuit à l’espace du salon, dix (10) stands à disposition à 10 artistes peintres, sculpteurs et photographes. Cette démarche s’inscrit dans une volonté artistique d’offrir des opportunités aux artistes de s’exposer, de présenter leurs œuvres, de se faire connaitre du grand public et ainsi l’exposition des artistes est l’occasion de découvrir les talents qui vivent autour de nous. 

Conformément aux critères définis par les organisateurs du salon des peintres et sculpteurs antillais, les organisateurs ont demandé aux artistes peintres, sculpteurs et aux photographes d’envoyer 3 photos de leurs œuvres en couleurs représentatives de son travail actuel qui seront présentées dans le salon ou l’exposition et un C.V. présentant leur démarche artistique. Devront figurer au dos de chaque photo le nom de l’artiste, le titre de l’œuvre, la technique, la dimension et le prix. Le jury sélectionnera sur dossier dix (10) exposants à la démarche jugée cohérente.

Les artistes peintres, sculteurs, photographes interressés devront faire parvenir leurs dossier avec une lettre de motivation via Internet à l’adresse suivante : fondationobin@gmail.com. Avant le 23 janvier 2015.

 Compétition: La Fondation Philomé Obin lance le « PRIX DU MERITE ARTISTIQUE  ANTILLAIS » à des meilleurs journalistes culturels, peintres, sculpteurs et des photographes antillais.

Publication5 2La ville du Cap-Haitien et la Fondation Philomé Obin ont lancé aujourd’hui la 1ère édition du « PRIX DU MERITE ARTISTIQUE ANTILLAIS », est un prix artistique destiné à récompenser des œuvres d’art éminentes de trois (3) personnalités artistiques : artiste, sculpteur ou photographe antillais qui auront retenues spécialement l’attention du jury. Ce prix fait l'objet d'un concours. Il est également destiné à trois (3) citoyens ayant contribué à rehausser le prestige des Antilles au niveau artistique : Critique, galeriste, journaliste culturel de la presse écrite ou la presse culturelle en ligne. Il s’agira de récompenser les efforts au quotidien des citoyens artistiques ou culturels pour la promotion des arts et de la culture antillais.

Le Prix du Mérite artistique comprend trois grades : Apothéose, Excellent et Virtuose et trois dignités: Or. Argent et Bronze.Les prix seront récompensés par une dotation numéraire de mille dollars (1.000 dollars provisoiment) chacun, une médaille et un diplôme au grade de : Apothéose, Excellent ou Virtuose. Sa gestion sera assurée par de la Fondation Philome Obin et la ville du Cap-Haitien, assisté d'un Conseil de mérite artistique comprenant 7 membres, essentiellement de critiques d’art et de responsables d’institutions dans le domaine des arts plastiques. Ce conseil est chargé d’attribuer le Prix du mérite artistique antillais le 14 août de chaque année au Cap-Haitien. Cette distinction est créée et financée par la ville du Cap-Haitien et la Fondation Philome Obin.

Conformément aux critères définis par les organisateurs du salon des peintres et sculpteurs antillais, tout journaliste culturel antillais ayant produit au cours de la période de janvier 2014  à janvier 2015, au moins 12 papiers de presse parus dans un quotidien, une revue spécialisée ou une presse en ligne, peut participer

Il est demandé aux artistes peintres, sculpteurs et des photographes de déposer 3 photos de leurs œuvres en couleurs représentatives de son travail actuel qui seront présentées dans le salon ou l’exposition et un C.V. présentant leur démarche artistique. Devront figurer au dos de chaque photo le nom de l’artiste, le titre de l’œuvre, la technique, la dimension et le prix. Le premier jury sélectionnera sur dossier des dizaines personnes à la démarche jugée cohérente.

 Les artistes peintres, sculteurs, photographes et les journalistes culturels interressés devront faire parvenir leurs dossier via Internet à l’adresse suivante : fondationobin@gmail.com. Avant le 23 janvier 2015.

 

Pour le salon

Abdience Obin

Commissaire

Appel à candidature 2015

Publication2Le salon des peintres et sculpteurs antillais est une manifestation d’art contemporainannuelle qui regroupe des dizaines d’artistes de différentes générations et disciplinesvenus de tous les horizons des îles caraïbes, sélectionnéspar un jury de 7 personnalités compétentes. Jury, chaque année, différent.

Cet appel à candidature est destiné à tous les artistes peintres, sculpteurs et photographes antillais connus ou émergentsdes lieux institutionnels et marchands. Dans ce parcours où l’exigence esthétique,  l’originalité et la créativité restent des critères souverains.

Pour l'édition 2015, qui se tiendra au Cap-Haitien du 9 au 14 août 2015, l'appel à candidature est ouvert du 23 septembre2014 au 23 janvier 2015. Contact :fondationobin@gmail.com

 Pour le salon

  Abdience Obin

Commissaire

La ville du Cap-Haitien se recherche : Première vente aux enchères des œuvres d’artistes contemporains antillais

Publication1 1

 

Pour la première fois au Cap-Haïtien, des dizaines d’œuvres d’artistes de différentes générations et disciplinesvenus de tous les horizons antillais, feront l’objet d’une vente aux enchères le 13 août 2015 à l’hôtel Roi Henri Christophe du Cap Haïtien à partir de 15h: 00 à l’initiative de la fondation Philomé Obin. Si vous souhaitez y participer : Adressez vous à l’adresse suivante : fondationobin@gmail.com

La ville du Cap-Haitien cherche des artistes pour son salon d'art contemporain

La ville du Cap-Haitien, prépare son prochain salon annuel d’art contemporain : peintures, sculptures et photographies, du 9 au 14 août 2014 à l’occasion de la fête Notre Dame de la ville du cap. Ce salon s’adresse aux artistes confirmés, amateurs, professionnels, débutants talentueux et motivés antillais. Pour participer et connaître les conditions générales d’exposition, envoyer sa candidature par mail à : fondationobin@gmail.com Avant le 23 janvier 2015.

Les conditions : Il est demandé aux artistes peintres, sculpteurs et des photographes de déposer 3 photos de leurs œuvres en couleurs représentatives de son travail actuel qui seront présentées dans le salon ou l’exposition et un C.V. présentant leur démarche artistique. Devront figurer au dos de chaque photo le nom de l’artiste, le titre de l’œuvre, la technique, la dimension et le prix. Le premier jury sélectionnera sur dossier des dizaines personnes à la démarche jugée cohérente.

Aujourd’hui les artistes antillais ont besoin d’un moyen pour exprimer leur capacité, se réunir au sein d’une manifestation régionale qui leur permet de partager leur passion et montrer leurs talents au public, aux amateurs, aux collectionneurs, d'avoir des contacts utiles et de lier connaissance les uns avec les autres. Ils ont besoin d’un marché de l’art structuré et transparent, qui leur sert de miroir et leur donne le pouls de la scène artistique locale et mondiale. Ils ont besoin aussi de savoir si ce qu’ils font à réellement de la valeur ou si cela répond à des attentes réelles dans le marché.

Un marché qui n’est pas réglementé par des lois et des règles claires, respectées par tous, où la vente et l’achat se font en l’absence de tout témoin, et dont le lieu et la date des transactions ne sont connus de personne... est un marché clandestin et ceux qui y exercent le font de manière clandestine, comme s’ils vendaient et achetaient des produits illicites.

Les Antilles peuvent constituer un marché de l’art très fort. Elles ont des artistes qui sont prolifiques et qui produisent des œuvres de qualité, qui mériteraient d’être connues et valorisées, malheureusement, le marché ne les permettent pas d’évoluer, ceux qui font bouger le mieux le marché ce sont les grands disparus des Antilles.

 En fin, les artistes antillais ont besoin d’accroître leur visibilité et dynamiser leur présence sur le marché international. Une visibilité accrue des artistes antillais passera par des manifestations artistiques solides, par la création et la professionnalisation de structures de diffusion, dotées d’une bonne connaissance des rouages internationaux, susceptibles d’intéresser des collectionneurs à la création antillaise,  en s’appuyant sans aucun doute sur la diaspora antillaise pour un vrai émergence des artistes antillais sur la scène internationale. Pour cela, un salon artistique antillais s’avère nécessaire.

 Êtes-vous pour un nouveau marché de l’art antillais ? Pour voter : visitez la page: fondationphilomeobin1.e-monsite.com

 
 

 

Les commentaires sont clôturés